Sign in
×

Login (email address)

Password

Interactive stories, text-based games and visual novels
RegistrationSign in
iFiction.net

iFiction.net

Visit our new website AXMA.INFO

Запустить

Ambre Fischer

A la recherche des trésors perdus

Introduction

Menu principal

Create a $key and display “Yes”, if the protagonist has the key, and “No”, if they do not: Yes No

One way link. After following this link readers will not be able to go back to the previous page via the Back button.

Clicking this link will display new text under the current passage without clearing the screen: Display the beginning of the story.

This is a citation from another passage:

Random number from 0 to 6: .

Choose action:

Vous êtes en l'an 3714. Après la création de la machine à voyager dans le temps, mis au point par le très célebre Dr. Emmett Brown en 3510, un nouveau type de profession a fait son apparition. Vous faites partie des fameux chasseurs de trésor. Votre spécialité : les trésors perdus de Toulouse. Votre employeur vous a envoyé traverser les âges pour aller chercher 4 reliques afin de pouvoir les exposer. C'est un métier dangereux, il vous faudra prendre les bonnes décisions et surtout avoir de la chance !

Aie ! Un groupe de SS vous barre le chemin ! Impossible de faire demi-tour, vous êtes fait !!!

Fin de partie. Retournez au menu principal.

Vous arrivez à la fin de la rue.

Vous n'avez d'autres choix que de tourner à droite.

Vous continuez tout droit.

Vous êtes à un croisement.

Vous avez trois chemins possibles :

Aller à gauche

Aller tout droit

Aller à droite

C'est la fin de la rue, vous tournez à droite.

Aie ! Un groupe de SS vous barre le chemin ! Impossible de faire demi-tour, vous êtes fait !!!

Fin de partie. Retournez au menu principal.

La rue tourne sur la droite.

Vous pouvez tourner à droite ou continuer tout droit.

Vous avez deux possiblités :

Tourner à droite

Tourner à gauche

Vous pouvez tourner à droite ou continuer tout droit.

La rue tourne à gauche.

La rue part vers la gauche.

Vous n'avez d'autres choix que de tourner à droite.

La rue prend un virage à gauche.

La rue se sépare en deux. Vous pouvez tourner à gauche ou tourner à droite.

Vous tournez à gauche.

Vous allez jusqu'au bout de la rue.

Au bout de la rue, pas d'autres choix que de tourner à droite.

Vous avez deux possibilités :

Tourner à gauche

Continuer tout droit

Vous prenez maintenant un virage à gauche.

Vous pouvez tourner à droite ou continuer tout droit.

C'est la fin de la rue. Vous pouvez :

Tourner à droite

Tourner à gauche

La rue prend un virage à gauche.

Aie ! Un groupe de SS vous barre le chemin ! Impossible de faire demi-tour, vous êtes fait !!!

Fin de partie. Retournez au menu principal.

La rue prend un autre virage à droite.

Vous vous êtes déjà bien éloigné du cortège mais vous n'êtes pas encore sorti d'affaire ! Courage !

Tournez à gauche

Vous pouvez tourner à droite ou contiuer dans la rue.

Petit tournant à droite.

Aie ! Un groupe de SS vous barre le chemin ! Impossible de faire demi-tour, vous êtes fait !!!

Fin de partie. Retournez au menu principal.

Aie ! Un groupe de SS vous barre le chemin ! Impossible de faire demi-tour, vous êtes fait !!!

Fin de partie. Retournez au menu principal.

Trois possibiltés s'offrent à vous :

Tourner à gauche

Aller tout droit

Tourner à droite

Vous suivez le chemin naturel et tournez à droite.

Vous tournez à gauche.

Vous tournez à droite.

On vous montre le poème Le Boecis. Vous négociez son prix comme il se doit. Votre argent vous permet de l'acheter sans problème.

Une fois la vente achevée, on vous redirige vers la sortie.

On vous montre le poème Le Boecis. Vous négociez son prix comme il se doit.

Au moment de sortir votre argent, vous vous rendez compte que vous n'avez absolument aucune monnaie sur vous. Le vendeur commence à douter de votre sincérité.

Vous pouvez utiliser votre spray paralysant pour endormir le vendeur, et repartir sans problème.

On vous montre le poème Le Boecis. Vous négociez son prix comme il se doit.

Au moment de sortir votre argent, vous vous rendez compte que vous n'avez absolument aucune monnaie sur vous.

On vous prend pour un escroc ! Vous avez mis le maître de maison en colère. Vous êtes banni du palais à jamais.

Fin de partie. Retournez au menu principal.

Vous voici arrivé au temps des Wisigoths, en l'an 435. Votre mission : retrouver la bague en or de l'empire perdu. Vous décidez de vous rendre au palais royal. Mais vous vous apercevez que l'on vous regarde de travers...

En effet ! Vos habits semblent inappropriés. Vous apercevez du coin de l'oeil des vêtements qui sèchent. Que décidez-vous ?

S'habiller en Wisigoth

S'habiller en Romain

S'habiller en Etranger

Vous vous êtes transformé en fier Wisigoth à l'entrée du palais. Vous entrez sans trop de problème mais le palais est immense. Vous rasez les murs, vous faites discret. Il semblerait que vous arrivez enfin aux quartiers résidentiels.

En entrant dans le hall d'entrée, trois choix s'offrent à vous.

Aller à gauche

Monter les escaliers

Aller à droite

Vous revoilà dans le hall d'entrée. Que faites vous cette fois ?

Monter les escaliers

Aller à droite

Vous revoilà dans le hall d'entrée. Que faites vous cette fois ?

Monter les escaliers

Aller à gauche

Vous revoilà dans le hall d'entrée. Vous n'avez plus vraiment le choix...

Vous montez les escaliers.

Vous entrez dans la première pièce que vous trouvez.

La chance vous sourit ! Vous trouvez la dite bague en or après avoir retourné la chambre.

Mais vous n'êtes pas si chanceux ! Un garde qui a entendu du bruit vient d'entrer. Il comprend que vous êtes là pour voler les bijoux royaux. Quel est votre stratégie ?

Utiliser le téléporteur

Se mettre à pleurer

S'enfuir en courant

Se battre

Utiliser le spray paralysant

Se mettre à pleurer

S'enfuir en courant

Se battre

Se mettre à pleurer

S'enfuir en courant

Se battre

Le garde n'a pas de pitié pour vous. Il éloigne vos affaires. Vous n'avez plus accès à votre objet. Après vous avoir fouillé et trouvé la bague, il appelle des renforts.

Vous tentez une fuite en désespoir de cause.

Vous arrivez à vous échapper

Vous vous faites prendre. Fin de partie. Retournez au menu principal.

Vous vous échapper. Mais le garde n'a pas dit son dernier mot ! Il appelle des renforts.

Vous pouvez décider de :

Utiliser le téléporteur

Redescendre les escaliers

Continuer dans le couloir

Redescendre les escaliers

Continuer dans le couloir

Vous trouvez une pièce où vous vous cachez.

Les gardes vous retrouvent. Vous n'avez le temps le temps de dire "ouf" que vous êtes déjà dans le cachot loin de vos affaires. Fin de partie. Retournez au menu principal.

Vous attendez que les gardes passent. Vous ressortez tranquillement de votre cachette.

Malheureusement les gardes présents dans le hall, maintenant avertis, vous bloquent la route.

Utiliser le téléporteur

Retournez au menu principal

Vous vous faites prendre. Fin de partie. Retournez au menu principal.

Avant que le garde ne puisse faire quoi que ce soit vous attrapez le chandelier à côté de vous et vous le frappez de toutes vos forces.

Vous ne parvenez pas à être assez rapide. Avant d'être assomé le garde vous touche. Vous êtes blessé. Tant bien que mal vous vous faites un bandage en arrachant des draps du lit.

Vos points de dégâts : /3

Plus vite que votre ombre, vous l'assomez d'un bon coup.

Vous êtes trop blessé. Vous ne pouvez pas continuer la mission. Vous rentrez chez vous.

Fin de partie. Retournez au menu principal.

Vous décidez de redescendre calmement pour ne pas attirer les regards.

Vous entrez dans la salle des banquets. Le roi Théodoric II est présent en compagnie des siens. Il vous remarque et vous parle dans une langue que vous ne comprenez pas.

Vous faites croire que vous êtes muet

Vous vous enfuyez

Vous repondez en français

Vous commmencez à faire de grands gestes pour leur faire comprendre que vous ne pouvez pas parler. Le roi perd son interêt et retourne à ses activités.

Vous observez attentivement les convives mais aucune trace de la bague. Vous ressortez de la pièce.

Votre fuite paraît louche. Les gardes sont réactifs et vous arrêtent avant que vous puissiez rejoindre le hall principal. Que faites-vous ?

Vous faites croire que vous êtes muet

Vous repondez en français

Vous commencez à parler en français. Des visages interloqués vous entourent.

Vous n'auriez peut-être pas du car les convives prennent peur. Comme personne n'arrive à vous comprendre, ils vous prennent pour un imposteur. Ni une ni deux, vous êtes arrêté. Aucun moyen de vous échapper.

Fin de partie. Retournez au menu principal.

Vous trouvez les cuisines.

C'est l'heure du repas donc vous décidez de piquer un peu de nourriture.

Vos points de dégâts : /3

Vous vous sentez revigoré.

Vous prenez de la place dans les cuisines. Vous vous faites jeter hors des cuisines.

L'allure romaine semble vous aller. Vous voici donc à la porte du palais.

Après vous avoir dévisagé, les gardes vous laissent tout de même rentrer.Vous rasez les murs, vous faites discret. Il semblerait que vous arrivez enfin aux quartiers résidentiels.

En entrant dans le hall d'entrée, trois choix s'offrent à vous.

Aller à gauche

Monter les escaliers

Aller à droite

Vous revoilà dans le hall d'entrée. Que faites vous cette fois ?

Monter les escaliers

Aller à droite

Vous revoilà dans le hall d'entrée. Que faites vous cette fois ?

Aller à gauche

Monter les escaliers

Vous revoilà dans le hall d'entrée. Vous n'avez plus vraiment le choix...

Vous montez les escaliers.

Vous entrez dans la salle des banquets. Le roi Théodoric II est présent en compagnie des siens. Il vous remarque et vous parle dans une langue que vous ne comprenez pas.

Vous faites croire que vous êtes muet

Vous vous enfuyez

Vous repondez en français

Vous commmencez à faire de grands gestes pour leur faire comprendre que vous ne pouvez pas parler. Le roi perd son interêt et retourne à ses activités.

Vous observez attentivement les convives mais aucune trace de la bague. Vous ressortez de la pièce.

Votre fuite paraît louche. Les gardes sont réactifs et vous arrêtent avant que vous puissiez rejoindre le hall principal. Que faites-vous ?

Vous faites croire que vous êtes muet

Vous repondez en français

Vous commencez à parler en français. Des visages interloqués vous entourent.

Les personnes présentes se disent que vous devez venir de l'Empire Romain plus à l'Est. On vous invite d'un geste de venir partager le banquet mais vous préferez vous en aller de peur d'être repérer.

Vous observez attentivement les convives avant de partir mais aucune trace de la bague. Vous ressortez de la pièce.

Vous trouvez les cuisines. Les cuisiniers ne veulent personne qui les dérange pendant l'heure du repas, surtout un Romain.

Vous vous faites jeter hors des cuisines.

Vous voilà changé. Malheureusement, les regards impétueux ne semblent pas s'arrêter...

Vous arrivez devant le palais mais vous n'êtes pas le bienvenue. Les gardes à l'entrée ne vous laissent pas entrer.

Les gardes vous blessent en vous repoussant.

Vos points de dégâts sont de : /3

Vous êtes trop blessé. Vous ne pouvez pas continuer la mission. Vous rentrez chez vous.

Fin de partie. Retournez au menu principal.

La blessure n'est pas trop grave. Vous décidez de continuer votre mission.

Vous ne pouvez donc pas entrer en temps qu'étranger. Pas d'autres choix que de vous changez avec les autres vêtements que vous avez trouvé.

S'habiller en Wisigoth

S'habiller en Romain

Vous ne pouvez donc pas entrer en temps qu'étranger. Pas d'autres choix que de vous changez avec les autres vêtements que vous avez trouvé.

S'habiller en Wisigoth

S'habiller en Romain

Vous voici arrivé en Novembre 2020. Vous devez récupérer la pièce de tableau "La Bataille de Constantin contre Maxence", un tableau de Nicolas Tournier que le Musée des Augustins vient juste d'acquérir .

Seulement vous êtes arrivé en pleine période de confinement. Pas question de déambuler dans la ville sans masque antiCovid-19.

Afin d'en obtenir un, vous devez repondre correctement à la question suivante :

Quand a été peint le tableau :

XVIème siècle

XVIIème siècle

XVIIIème siècle

XIXème siècle

Faux !

Vous partez sans masque. Vous ne pouvez pas entrer dans le musée car le masque est obligatoire.

Retentez votre chance. Retournez au menu principal.

Vous partez avec votre masque bien en place. Vous devez vous rendre au Musée des Augustins. Vous avez plusieurs moyens de transport :

Vous prenez le métro

Vous marchez

Vous prenez un VélôToulouse

Vous attrapez un VélÔToulouse et vous pédalez jusqu'au Musée. Vous avez enlevé votre masque le temps du trajet et vous vous êtes touché le visage pour essuyer votre sueur. Soudain, vous vous sentez fatigué.

Se pourrait-il que vous ayez attrapé le virus ?

Vous faites un test pour vérifier.

Vos points de dégâts : /3

Vous avez bel et bien attrapé le virus. Mais vous n'êtes pas trop fatigué donc vous décidez de continuer la mission.

Ouf ! Pas de virus ! Vous aviez juste perdu l'habitude de pédaler aussi vite. Pas une minute de plus à perdre. Vous continuez votre route.

Vous êtes trop malade. Vous ne pouvez pas continuer la mission. Vous rentrez chez vous.

Fin de partie. Retournez au menu principal.

Vous voilà arrivé au musée. Vous faites du repérage. Le tableau semble bien être présent. Vous devez réfléchir à une solution pour le récupérer.

Se déguiser en gardien

Attendre la nuit

Cacher son visage

La nuit est tombée et le musée est fermé. Vous essayer d'entrer discrètement par la porte de service.

Vous arrivez à entrer mais l'alarme se déclenche. Vous repartez en courant mais dans votre précipitation vous trébuchez.

Vos points de dégâts : /3

Vous êtes trop blessé. Vous ne pouvez pas continuer la mission. Vous rentrez chez vous. Fin de partie. Retournez au menu principal.

Opérer de nuit n'a pas fonctionné. Vous allez devoir trouver une autre stratégie. Vous attendez le matin et vous décidez de :

vous déguiser en gardien

cacher votre visage

Vous crochetez la serrure comme un professionnel ! La porte est ouverte, vous entrez.

Vous n'arrivez pas à crocheter la serrure.

Opérer de nuit n'a pas fonctionné. Vous allez devoir trouver une autre stratégie. Vous attendez le matin et vous décidez de :

vous déguiser en gardien

cacher votre visage

Vous voilà face au tableau.

Il vous faut désactiver le système de sécurité de l'oeuvre.

Pour trouver le code, il faut répondre à la question:

En quelle année a ouvert pour la première fois le Musée des Augustin ?

Le gardien en chef passe par là. Il vous observe. Vous boitez dangereusement car vous avez deux points de dégâts. Il vous ordonne de rentrer vous faire soigner. Vous devez sortir du musée et vous ne pouvez pas y retourner.

Fin de partie. Retournez au menu principal.

Vous vous êtes infiltré parmi les gardiens. Vous attendez la fin d'ouverture du musée pour le public. Il y a maintenant moins de monde autour du tableau. Vous avez maintenant accès à la salle de surveillance et à la salle de repos. Voulez-vous y faire un tour ?

Aller à la salle de surveillance

Aller directement au tableau

Aller à la salle de repos

Vous êtes entré dans la salle de surveillance du musée. Toutes les images des cameras se retrouvent ici. Mais cette pièce n'est pas vide. Deux gardiens sont présents et ne semblent pas prêts de bouger.

Parler à celui de gauche

Parler à celui de droite

Vous prétendez au gardien que son shift est finit et que vous prenez sa place.

gardien =

Il vous croit, il doit être relativement nouveau pour vous avoir cru comme ça.

Vous attendez la pause café de votre "collègue" pour désactiver les caméras et vous vous dirigez vers le tableau.

Il ne vous croit pas, il sait que son shift ne finit que dans 2 heures. L'autre gardien vous demande votre carte de gardien, que bien sûr vous n'avez pas. C'est trop tard pour fuire. Soyez plus prudent la prochaine fois.

Retournez au menu principal.

Vous êtes dans la salle de repos des gardiens du musée. Il n'y a personne et la salle a l'air confortable mais vous n'êtes pas là pour vous reposer.

Vous pouvez mélanger le spray paralysant au café de la machine commune puis vous rendre au tableau. Sinon vous pouvez aller aux salles de surveillance ou aller directement au tableau

Bien que tenté par les canapés confortables, vous vous souvenez que la mission est dangereuse et qu'il faut rester en alerte. Il est temps de sortir de cette salle.

Aller à la salle de surveillance

Aller au tableau

Vous pénétrez sans difficulté dans le musée. Arrivé devant le tableau, vous enfilez votre cagoule et vous tentez d'arracher le tableau. Malheureusement pour vous, il ne cède pas et vous vous faîtes repérer sur le champ. Les gardiens vous entourent et vous neutralisent.

Plus moyen de faire demi-tour, vous vous rendez.

Retournez au menu principal.

Vous n'arrivez pas à résister à l'odeur des chocolatines. Vous décidez de faire la queue et de commander.

Vos points de dégâts : /3

Vous vous sentez revigoré.

Vous reprenez en direction du musée mais la nuit est déjà tombée. Ah... l'heure d'hiver...

Vous avez décidé de marcher pour rejoindre le musée.

Sur le chemin, vous croisez une boulangerie. Il y a la queue mais vous avez faim et c'est la seul endroit pour manger encore ouvert.

Vous vous arrêter pour manger

Vous passez votre chemin

Vous êtes controllé à l'entrée du métro. Vous n'avez pas votre attestation de déplacement dérogatoire. Aïe ça fait 135€ d'amende. Votre ego en prend coût...

Vous êtes trop blessé. Vous ne pouvez pas continuer la mission. Vous rentrez chez vous.

Fin de partie. Retournez au menu principal.

Vous ne pouvez pas reprendre le métro où vous risquez de retomber sur le policier.

Vous marchez

Vous prenez un VélôToulouse

Vous avez décidé d'aller en l'an 1150. Toulouse est la place forte du Comté de Toulouse gouverné par Raymond V. Votre mission si toutefois vous l'acceptez est de récupérer un texte qui sera connu en 3714 pour être le premier poème connu en langue d'oc et probablement le premier rédigé dans cette langue : Le Boecis.

Vous pouvez vous diriger vers la citée ou vers le bourg.

Vous vous dirigez vers le bourg.

Vous voici au bourg. Il y a beaucoup de monde, sans doute des pélerins entrain d'accomplir le pélerinage de Saint Jacques de Compostelle.

Vous devez récupérer des informations sur l'endroit où se trouve le poème.

Heureusement, vous avez pris Occitan comme langue morte pendant vos études. Cela vous sera utile pour se renseigner.

Se renseigner dans une auberge

Se renseigner dans une riche maison toulousaine

Se renseigner auprès des passants

Vous vous dirigez vers la plus grande maison que vous croisez, c'est la maison de Pierre Morand. le portail est fermé. Vous pouvez

Forcer le passage

Faire demi-tour et parler aux passants

Faire demi-tour et aller à l'auberge

Forcer le passage

Faire demi-tour et parler aux passants

Forcer le passage

Faire demi-tour et aller à l'auberge

forcer le passage.

Vous avez forcé le passage du portail. Vous n'êtes donc pas le bienvenue chez Pierre Morand.

Tout en vous faisant discret vous repérez trois voies possibles pour continuer votre route.

Aller dans le jardin

Rentrer dans la maison

Aller dans les dépendances

Vous parcourez les jardins en quête d'information. Les jardins sont très complexes, c'est un véritable labyrinthe !

Afin de trouver la sortie vous devez repondre à l'énigme suivante :

"Plus j'ai de gardiens moins je suis gardé.

Moins j'ai de gardiens plus je suis gardé.

Qui suis-je ?"

"Plus j'ai de gardiens moins je suis gardé.

Moins j'ai de gardiens plus je suis gardé.

Qui suis-je ?"

Vous entrez dans la demeure de Pierre Morand. Puisqu'on vous surprend sur le pas de la porte, vous demandez à voir le propriétaire des lieux pour une urgence. Le personnel vous regarde de travers parce que personne ne vous a vu entrer.

Mais comme vous demandez le propriétaire, on vous conduit à la bibliothèque. Vous vous retrouvez en face de lui.

Vous lui racontez que

Vous voulez acheter le poème à un très bon prix

Vous voulez voler le poème

Vous venez du futur

Vous entrez dans les dépendances de la maison.

Vous fouillez un peu et vous apercevez de l'argent mal rangé :

Il n'y a personne dans cette partie du domaine, ce n'est donc pas là que vous trouverez les informations qui vous faut.

Aller dans le jardin

Rentrer dans la maison

Rentrer dans la maison

A force de foncer dans les buissons, vous vous êtes blessé. Vous prenez des dégâts.

Vos points de dégâts : /3

Vous êtes trop blessé. Impossible de continuer la mission dans ces conditions. Vous devez retourner en 3714. Fin de partie. Retournez au menu principal.

Bravo ! Vous êtes sorti de cet enfer !

Rentrer dans la maison

Aller dans les dépendances

Mauvaise réponse !

Retentez votre chance !

Vous vous présentez convenablement et vous expliquez que vous travaillez pour un riche étranger amoureux de l'Occitanie qui désire mettre la main sur le Boecis. Pierre Morand comprend la situation et vous indique que le poème se situe probablement dans la citée dans la demeure du comte.

Il vous remet un papier attestant que vous venez de sa part pour accéder plus facilement aux palais.

On vous indique poliment la sortie et vous vous dirigez vers la citée.

Vous racontez avec une certaine honnêteté que vous désirez voler le poème pour pouvoir le revendre. Pierre Morand vous prend pour un comique et prend la situation pour une blague. Il vous répond amicalement que vous pourrez effectuer votre vol au palais du comte mais qu'il vous faudra surement amadouer certaines personnes avec de l'argent.

Comme vous l'avez bien amusé, il vous offre de rester manger ce que vous acceptez volontiers.

Vous vous sentez revigoré ! Vos points de dégâts : /3

Vous pouvez maintenant repartir en direction de la citée.

Vous arrivez à l'auberge la plus proche. Elle est pleine de monde, vous commandez un repas tout en parlant discrètement aux clients de l'auberge.

Le repas vous fait du bien !

Vos points de dégâts : /3

Les discours semblent s'accorder. Si quelqu'un connait la position du poème c'est Pierre Morand.

Vous vous dirigez vers sa maison.

Vous vous renseignez auprès des passants mais la plupart sont des pélerins. Entre ceux qui ne comprennent pas ce que vous dites et les autres qui n'ont aucune idée de quoi vous parlez, vous n'êtes pas plus renseigné.

Se renseigner dans une auberge

Se renseigner dans une riche maison toulousaine

Se renseigner dans une auberge

Retourner à la maison de Pierre Morand

Vous êtes arrivé aux portes de la citée. Instinctivement, vous arrivez devant le palais comtal. Mais un garde vous bloque l'accès.

Vous montrez votre attestation fournie par Pierre Morand. Le garde vous laisse passer. On vous emmène dans le palais.

Vous soudoyez les gardes avec l'argent que vous possédez. Ils vous laissent donc passer cette fois-ci. Il n'y aura pas de deuxième tentative. Vous entrez dans le palais.

Vous pouvez choisir entre :

Soudoyer le garde

Utiliser le spray paralysant

Vous pouvez utiliser le spray paralysant ou bien vous diriger vers le fleuve afin de trouver de l'argent.

Impossible de passer de force. Il vous faut trouver un moyen de récupérer de l'argent et vite ! Vous vous dirigez vers le fleuve.

Vous voilà enfin rentré dans le palais. Vous vous faites discret afin d'éviter les questions. Vous vous dirigez vers la bibliothèque où vous esperez trouver le dit poème. Une personne est présente, en train de nettoyer les lieux.

Le serviteur vous remarque, vous n'avez d'autre choix que d'utiliser le spray paralysant pour éviter qu'il ne vous dénonce aux autres.

Vous êtes hors de danger. Vous cherchez parmi les ouvrages du comte et vous trouvez enfin le poème Le Boecis. Quelle chance !

Le serviteur vous remarque ! Il previent tout le palais qu'un intrus s'est infiltré. Vous êtes coincé... Pensez à conserver des objets qui peuvent vous sortir de cette situation la prochaine fois !

Fin de partie. Retournez au menu principal.

Il a l'air assez agé et semble ne pas vous entendre. Tout en faisant attention, vous parvenez à mettre la main sur le poème Le Boecis !

Vous pouvez repartir par là où vous êtes rentré ou utiliser votre téléporteur pour sortir.

Il a l'air assez agé et semble ne pas vous entendre. Tout en faisant attention, vous parvenez à mettre la main sur le poème Le Boecis !

Vous pouvez repartir par là où vous êtes rentré pour sortir.

Le garde dort toujours. Vous passez la porte sans problème.

Vous retournez vers l'entrée discrètement. Les gardes ont décidé de faire croire que vous tentiez d'entrer et qu'ils vous en empêchent pour éviter les soupçons et les questions à la sortie. Vous entrez dans leur jeu. Cependant, ils vous repoussent un peu fort.

Vos points de dégâts : /3

Vous êtes trop blessé. Vous ne pouvez pas continuer la mission. Vous rentrez chez vous.

Fin de partie. Retournez au menu principal.

La stratégie semble fonctionner même si vous vous blessé au passage. Vous continuez à jouer la comédie jusqu'à la sortie.

Vous vous êtes trompé dans les calculs. Cela posera bien des soucis au marchand. Plus personne sur le port ne vous fait confiance, vous avez perdu votre seule chance de gagner de l'argent.

Fin de partie. Retournez au menu principal.

Le marchand vous remercie, vous lui avez fait gagné beaucoup de temps et d'argent. Vous êtes largement récompensé. Vous pouvez retourner auprès du palais.

Voici les berges de la Garonne. Les bateaux marchands sont à quai. Vous proposez votre aide à droite à gauche contre un peu d'argent.

Un des marchands se dirige vers vous et vous promet un salaire si vous parvenez à lui faire un iventaire de sa cale.

Pour cela il vous suffit de compter :

26 + 9*3 + 7 + 2*41 = ?

Vous voici arrivé en plein temps de guerre, le 5 novembre 1940. Vous devez récupérer un des tracts originel projété par des résistants. Si vous avez choisi cette date précise ce n'est pas sans raison. En effet, dans quelques instants, un groupe de jeunes résistants communistes va effectuer l'un des premiers actes de résistance.

Vous ne pouvez pas repartir sans un de ces papiers mais en récupérer un va se révéler dangereux.

Vous pouvez :

vous diriger vers le cortège du Maréchal Pétain

vous dirigez vers l'immeuble d'où seront lancés les tracts

Le cortège est encore loin. Vous trainez un peu dans la rue pour passer le temps.

Un groupe de SS arrive en sens inverse.

Ils s'approchent de vous et vous interpellent. Vous devez montrer vos papiers mais vous n'en avez pas. Ils vous arrêtent immédiatement. Pas moyen de s'échapper.

Fin de partie. Retournez au menu principal.

Ils s'approchent de vous et sentant que vous allez être interpellé, vous courez vous perdre dans la foule. Vous les avez semés mais vous avez bousculé beaucoup de monde au passage.

Vos points de dégâts : /3

Vous êtes trop blessé. Impossible de continuer la mission dans ces conditions. Vous devez retourner en 3714. Fin de partie. Retournez au menu principal.

Ils s'approchent de vous et sentant que vous allez être interpellé, vous courez vous perdre dans la foule. Vous les avez semés mais vous avez bousculé beaucoup de monde au passage.

Vos points de dégâts : /3

Ca y est, vous entendez la détonation et les tracts tombent pas loin de vous. Vous vous dirigez vers eux.

Ils tournent finalement juste avant de vous croiser. Vous pouvez recommencer à respirer.

Ca y est, vous entendez la détonation et les tracts tombent pas loin de vous. Vous vous dirigez vers eux.

Vous vous dirigez vers l'immeuble d'où les tracts seront normalement lancés.

Vous arrivez devant un bloc d'immeuble avec plusieurs entrées. Vous savez que l'acte viendra d'ici mais vous ne savez pas exactement quelle porte vous mènera vers le toit

Prendre la porte 1

Prendre la porte 2

Prendre la porte 3

La porte est ouverte. Vous vous dirigez vers le toit mais la porte donnant accès au toit est fermée à clée.

Vous pouvez tenter :

d'enfoncer la porte

de revenir en arrière et tenter une autre porte

La porte est fermée : impossible de rentrer. Les personnes aux alentours vous voient essayer d'entrer par une porte condamnée et commmencent à vous trouver suspect.

Vous pouvez tenter :

de prendre la porte 1

de prendre la porte 3

de vous diriger vers le cortège du maréchal

de prendre la porte 3

de vous diriger vers le cortège du maréchal

Vous avez décidé de repartir en arrière et de retourner dans la rue.

Vous revoici face à l'immeuble.

Vous décidez de :

de prendre la porte 2

de prendre la porte 3

de vous diriger vers le cortège du maréchal

de prendre la porte 3

de vous diriger vers le cortège du maréchal

Le nouveau coup dans la porte vous agrandit votre blessure.

Vos points de dégâts : /3

Vous êtes trop blessé. Impossible de continuer la mission dans ces conditions. Vous devez retourner en 3714. Fin de partie. Retournez au menu principal.

Vous êtes parvenu sur le toit mais la porte bloquée vous a fait perdre un temps précieux.

Vous entendez soudain un bruit provenant de quelques mètres devant vous. La catapulte s'est déclenchée. Vous n'avez d'autres choix que de redescendre rapidement dans la rue.

Le fait de foncer dans la porte vous a abimé l'épaule. Vous sentez une douleur assez cuisante dans celle-ci.

Vos points de dégâts : /3

Vous êtes trop blessé. Impossible de continuer la mission dans ces conditions. Vous devez retourner en 3714. Fin de partie. Retournez au menu principal.

La porte n'a pas cédée mais vous sentez que vous y êtes presque. Voulez-vous retentez de forcer le passage ?

Oui

Retourner en arrière

La porte a cédée sous votre force. Vous foncez sur le toit.

C'est la panique dans la rue. Des tracts volent de partout, les militaires accompagnant le Maréchal se sont refermés autour de lui et menacent quiconque s'approche d'eux. Les gens courent dans tous les sens, essayant de s'échapper car les Allemands ont compris que les tracts étaient communistes.

C'est votre chance ! Vous récupérez un tract à vos pieds et vous vous enfuyez dans la direction opposée au cortège. Si des SS vous croisent avec le papier sur vous, vous serez fait prisonnier. Il faut donc vous mettre à l'abri.

Vous courrez dans la première rue que vous trouvez.

Cette porte est ouverte. Sans perdre de temps vous vous dirigez vers le toit.

Bingo ! Les tracts et le système de catapulte sont présents.

Mais vous entendez du bruit derrière vous. Des bruits de pas lourds semblent monter dans votre direction. Se pourrait-il que les passants vous aient dénoncés ?

Vos doutes se confirment. Ce sont des SS qui arrivent sur le toit. Plus moyen de s'échapper, vous êtes fait, pris sur le coup.

Fin de partie. Retournez au menu principal.

De peur d'être pris par les SS, vous cherchez rapidement une sortie. Vous sautez sur le premier balcon en contrebas. Vous vous faites mal à la jambe en tombant.

Vos points de dégâts : /3

Vos blessures ne sont pas trop grandes. Vous vous cachez sur le balcon. Par chance, il semblerait que le dispositif de catapultage se soit déclenché juste avant que les SS ne soient arrivés sur le toit. Vous pouvez donc aller chercher les tracts en bas.

De peur d'être pris par les SS, vous cherchez rapidement une sortie. Vous sautez sur le premier balcon en contrebas. Vous vous faites mal à la jambe en tombant.

Vos points de dégâts : /3

Vous êtes trop blessé. Impossible de continuer la mission dans ces conditions. Vous devez retourner en 3714. Fin de partie. Retournez au menu principal.

Tétanisé vous ne pouvez plus bouger. La personne arrive sur le toit. Heureusement il s'agit d'un des résistants qui vous a vu monter et a eu peur que vous n'arrêtiez son mécanisme.

Comme vous lui expliquez que vous ne voulez que un de ses tracts et repartir, il se détend. En effet, vous ne prendriez pas le risque d'être pris avec de tels papiers sur vous si vous n'étiez pas un partisan de sa cause.

Boum ! Vous entendez un grand bruit derrière vous ! La catapulte s'est lancée le temps que vous expliquiez au jeune résistant ce que vous faisiez là. Plus le choix, vous vous précipitez tous les deux en bas pour éviter d'être pris sur les lieux.

Le personnel déjà soupsonneux prévient Pierre Morand. Celui-ci vous prend pour un fou ! Vous êtes expulsé hors du domaine. Bientôt on se met à crier de partout que vous avez perdu la tête. Vous êtes arrêtez et emprisonné pour folie.

Fin de partie. Retournez au menu principal.

Vous êtes sorti sain et sauf du palais. Vous retournez en lieu sur.

Vous décidez de continuer la mission.

Aller en l'an 1150.

Aller en l'an 1940.

Aller en l'an 2020.

Aller en l'an 1150.

Aller en l'an 2020.

Aller en l'an 1150.

Aller en l'an 1940.

Aller en l'an 1940.

Aller en l'an 2020.

Aller en l'an 1940.

Aller en l'an 1150.

Aller en l'an 2020.

Félicitations ! Tu peux retourner en 3714 pour donner tes trésors à ton employeur et prendre des vacances bien méritées !

Merci d'avoir joué.

Jeu scénarisé par Ambre Fischer

Source des images !

Vous êtes enfin sorti de ce dédale de rues !

Vous êtes maintenant à l'abri avec le tract.

Vous décidez de continuer la mission.

Aller en l'an 435.

Aller en l'an 1150.

Aller en l'an 2020.

Aller en l'an 1150.

Aller en l'an 2020.

Aller en l'an 435.

Aller en l'an 1150.

Aller en l'an 435.

Aller en l'an 2020.

Aller en l'an 435.

Aller en l'an 1150.

Aller en l'an 2020.

Félicitations ! Tu peux retourner en 3714 pour donner tes trésors à ton employeur et prendre des vacances bien méritées !

Merci d'avoir joué.

Jeu scénarisé par Ambre Fischer

Source des images !

Vous êtes sorti sain et sauf du palais. Vous retournez en lieu sur.

Vous décidez de continuer la mission.

Aller en l'an 435.

Aller en l'an 1940.

Aller en l'an 2020.

Aller en l'an 1940.

Aller en l'an 2020.

Aller en l'an 435.

Aller en l'an 1940.

Aller en l'an 435.

Aller en l'an 2020.

Aller en l'an 435.

Aller en l'an 1940.

Aller en l'an 2020.

Félicitations ! Tu peux retourner en 3714 pour donner tes trésors à ton employeur et prendre des vacances bien méritées !

Merci d'avoir joué.

Jeu scénarisé par Ambre Fischer

Source des images !

BAGUE

Musée Saint-Raymond

(30 août 2020)

Sans nom, [photographie]

Publiée par @MSR_Tlse, sur le site Twitter

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:pbs.twimg.com/media/EgpkAsYXgAANMEb.jpg

BANQUET

Anonyme

(Reconstitution apparue dans le National Geographic en 1962)

« Attila et les Huns lors d’un banquet. »

Dans Les grandes invasions, sur le site Histoire en primaire

Image téléchargée le 09/02/2021.

http:histoireenprimaire.free.fr/textes/periodes/antiquite6.html

BOULANGERIE

Anonyme

(sans date)

Sans nom, [photographie]

Publiée sur le site du Fournil

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.lefournil-matefaim.com/

CACHETTE

Majid Bouzzit

(15 avril 2019)

« L’entrée de la nouvelle pièce se fait par les anciennes latrines du château. » [photographie]

Dans un article de Julie Koch dans Charente Libre

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.charentelibre.fr/2019/04/15/nersac-le-chatelain-decouvre-une-cachette-secrete-a-fleurac,3416487.php

CACHOT

Sémhur

(21 septembre 2008)

« Cachot des fous du château d’Angers, France. Utilisé au début du 19e siècle. (20080921.jpg)» [photographie]

Dans la banque d’image Wikipedia Commons

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:commons.wikimedia.org/wiki/File:Angers_-_Ch%C3%A2teau_-_Cachot_des_fous_-_20080921.jpg

CAMERA

Anonyme

(sans date)

« Caméra Wi-Fi HD extérieure – 1280x720p », [photographie]

Publiée sur le site Chacon

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:chacon.com/fr/cameras-ip/971-camera-wi-fi-hd-exterieure-5411478345626.html

CHANDELIER

Anonyme

(sans date)

« Chandelier 5 branches en métal chromé », [photographie]

Publiée sur le site Interior’s

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.interiors.fr/12832-chandelier-5-branches-en-metal-chrome.html

CUISINE

Anonyme

(19 décembre 2015)

Sans nom

Dans un article de Frédéric Effe, dans Moyenagepassion.com

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.moyenagepassion.com/index.php/2015/12/19/ce-moyen-age-qui-fascine/

ETRANGER

Suzanne Citron

(03 novembre 2016)

« « Nos ancêtres les Gaulois » : ils sont fous ces historiens ! »

Dans un article de l’OBS avec Rue89

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20080623.RUE4676/nos-ancetres-les-gaulois-ils-sont-fous-ces-historiens.html

FUITE

Catherine Lemire

(03 mars 2016)

« 9 raisons qui font fuir les employés compétents » [photo]

Dans un article de Secrétaire-inc

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.secretaire-inc.com/9-raisons-qui-font-fuir-les-employes-competents/

GARDE

Greg Massardier

(sans date)

Sans nom

Publiée dans un article de Jean-Paul Calvet dans les cahiers de l’Histoire -N°18- sur le site lauragais-patrimoine

Image téléchargée le 09/02/2021.

http:www.lauragais-patrimoine.fr/PATRIMOINE/LES-PLAQUES-BOUCLES/PLAQUES-BOUCLES.html

GARDIEN

Anonyme

(21 octobre 2014)

« Gardien de musée » [photographie]

Publiée sur le site de France Culture

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/retour-sur-le-gardien-de-musee-r

INTERDIT

Anonyme

(sans date)

Sans nom, [illustration]

Publié sur le site de Saint Palais sur-mer

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.stpalaissurmer.fr/port-du-masque-obligatoire-en-centre-ville/

LARME

Kirza

(5 octobre 2009)

« Bébé Pleurer (151557041.jpg) » [photographie]

Dans la banque d’image iStock

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.istockphoto.com/fr/photo/b%C3%A9b%C3%A9-pleurer-gm151557041-10665240

MACHINE_TEMPORELLE

Nopparit

(30 octobre 2017)

« De science-fiction abstrait fond futuriste (868437394.jpg) »

Dans la banque d’image iStock

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.istockphoto.com/fr/photo/de-science-fiction-abstrait-fond-futuriste-gm868437394-144453419

MARCHE

Anonyme

(sans date)

« Le Canal du Midi : De Toulouse à Sète »

Publiée sur le site La Pèlerine

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.lapelerine.com/le-canal-du-midi-de-toulouse-a-sete.html

MASQUE

Anonyme

(sans date)

« Masque chirurgical enfant bleu » [photographie]

Publiée sur le site de Carrefour

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.carrefour.fr/p/masque-chirurgical-enfant-bleu-3616473156174

METRO

Théo Caubel

(27 août 2018)

« La ligne A doit voir sa capacité d’accueil multipliée par deux d’ici fin 2019 »

Publiée dans un article de France Bleu

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.francebleu.fr/infos/transports/toulouse-la-ligne-a-du-metro-reouvre-avec-des-travaux-bien-avances-1535127065

MUET

Mathieu

(20 janvier 2011)

Sans nom, [illustration]

Publiée dans Dossiers écrits sur le site Podcastscience

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.podcastscience.fm/dossiers/2011/01/20/dossier-dans-quelle-langue-pensent-les-sourds/

NUIT

Timothée Duran

(7 octobre 2017)

Sans nom, [photographie]

Dans la banque d’image Unsplash

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:unsplash.com/photos/ilfsT5p_qvA

PALAIS

Christian Darles

(6 mars 2020)

« Le palais des rois Wisigoths, essai de reconstitution. »

Publiée dans Actualités passées sur le site Christian Darles

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:christian-darles.fr/toulouse-capitale-wisigothique-vendredi-6-mars-2020/

REPOS

Anonyme

(sans date)

Sans nom

Publiée dans Nos réalisations pour vos aménagements sur le site Hyper Buro

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.hyperburo.net/exemples-service-amenagement.html

ROMAIN

Connolly, Hazel

(2000)

« Tunique de la plèbe, femme portant la palla, Senateur portant la toge »

Apparue dans le livre The Ancient City

Image récupérée le 09/02/2021.

SURVEILLANCE

Smith Avalon

(sans date)

« Salle de surveillance modèle 3D » [photographie]

Publiée sur le site Turbosquid

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.turbosquid.com/fr/3d-models/surveillance-room-3d-model/1013078

TABLEAU

Nicolas Tournier

(entre 1601 et 1650)

« Fragment de La Bataille de Constantin contre Maxence » [peinture]

Musée des Augustins

THEODORIC

Anonyme

(sans date)

Sans nom, [illustration]

Publiée sur le site de Wikipédia

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9odoric_II

TRANSPORT

« LA VOIX »

(20 août 2019)

« En métro, bus, tramway, à v’lille ou à pied : tous les moyens sont bons pour se rendre à la Braderie de Lille. »

Publiée sur le site de Lavoixdunord

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.lavoixdunord.fr/626955/article/2019-08-20/guide-pratique-pour-se-rendre-la-braderie

VELO

Thierry Bordas

(10 septembre 2016)

« Une station de Vélo’Toulouse. » [photographie]

Publiée dans France – Monde / Circulation – Déplacements de La Dépêche

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.ladepeche.fr/article/2016/09/10/2416007-velo-pourquoi-toulouse-reste-en-retard.html

VICTOIRE

Anonyme

(4 janvier 2018)

« Les victoires de la Fuzzerie 2017 (victoire.jpg) » [photographie]

Publiée dans DISQUES sur le site Fuzz

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.fuzz-bayonne.com/2018/01/04/victoires-de-fuzzerie-2017/

VOLEUR

Anonyme

(Sans date)

Sans nom

Dans la banque d’images Shutterstock

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.shutterstock.com/fr/

WISIGOTH

Anonyme

(sans date)

« Visigoth warrior, 5th century » [illustration]

Publiée sur le site Quora

Image téléchargée le 09/02/2021.

https:www.quora.com/Why-is-medieval-armor-portrayed-as-being-so-weak-in-movies-like-Lord-of-the-Rings

TOULOUSE

Odejea

(30 mars 2008)

« Carte de l’Occitanie en 1209 » [illustration]

Publiée sur le site Wikipédia Commons

Image téléchargée le 28/02/2021.

https:commons.wikimedia.org/wiki/File:Cartes_Occitanie.png?uselang=fr

BOURG

F. Callède

(sans date)

« Morphogénèse du bourg Saint-Sernin. Mise en évidence des tracés d’orientation 0 à 10° (d’origine antique) dans le plan cadastral restitué de 1550. » [dessin]

Publiée sur le site Open Edition Books

Image téléchargée le 28/02/2021.

https:books.openedition.org/psorbonne/3296

COMPTEPALAIS

F. Callède

(sans date)

« Plan de la porte puis château Narbonnais, avec ses fossés, à la fin du xiie siècle. » [dessin]

Publiée sur le site Open Edition Books

Image téléchargée le 28/02/2021.

https:books.openedition.org/psorbonne/3296

AUBERGE

(Anonyme)

(sans date)

« Auberge du XIIeme siècle » [photographie]

Publiée sur le site Auberge du XIIeme siècle

Image téléchargée le 28/02/2021.

https:auberge12emesiecle.eatbu.com/?lang=fr#

MAISON

Anonyme

(sans date)

Sans nom

Couverture du livre Arriver en ville les migrants en milieu urbain au Moyen Age, publiée sur le site Open Edition Books

Image téléchargée le 28/02/2021.

https:books.openedition.org/psorbonne/26753

FLEUVE

Collignon

(1642)

« Moulin du Bazacle » [dessin]

Vue panoramique de Toulouse conservée au Musée Dupuy, publiée sur le site de la Fédération Des Moulins de France

Image téléchargée le 28/02/2021.

https:fdmf.fr/le-moulin-du-bazacle-a-toulouse-revisite/

BOURGRUE

Neurdein Etienne et Neurdein Louis-Antonin

Cette photographie fait partie des Pile et Face, préservées aux archives municipales de Toulouse et faisant partie d’un fonds du domaine public sélectionné pour la Journée nationale de l’archéologie de 2018.

Domaine public

https:commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=76816278

JARDIN

gwenhadu23

(Juin 2016)

« le jardin médiéval » [photographie]

Photo du château de chateaudrun publiée sur le site Tripadvisor

Image téléchargée le 28/02/2021.

https:www.tripadvisor.com/LocationPhotoDirectLink-g1067671-d242371-i197829318-Chateau_of_Chateaudun-Chateaudun_Eure_et_Loir_Centre_Val_de_Loire.html

BIBLIOTHEQUE

Craham

(17 avril 2018)

« Bibliotheque_patrimoniale » [photographie]

Publiée sur le site Hypotheses

Image téléchargée le 28/02/2021.

https:mnm.hypotheses.org/3363

DEPENDANCE

Anonyme

(sans date)

Sans nom [photographie]

Publiée sur le site Immobilier Chavanne Sotheby’s International Realty

Image téléchargée le 28/02/2021.

https:www.immobilierchavanne-sothebysrealty.com/fr/biens-vendus-appartement-chateaux-proprietes-demeures-midi-pyrenees/

VOL

Anonyme

(sans date)

« Salle à manger lumineuse du XVème » [photographie]

Publiée sur le site Château Tennessus

Image téléchargée le 28/02/2021.

https:www.chateau-medieval.com/ma-chambre-au-ch%C3%A2teau/suite-ch%C3%A2telaine/

GUERRE

Anonyme

(Seconde Guerre Mondiale)

« La place du Capitole durant la seconde guerre mondiale » [photographie]

Publiée dans La depeche

Image téléchargée le 28/02/2021.

https:www.ladepeche.fr/article/2017/05/17/2576172-toulouse-et-la-seconde-guerre-mondiale-a-la-mediatheque.html

MARECHAL

Anonyme

(Seconde Guerre Mondiale)

Sans nom [photographie]

Publiée par le Forum des Images

Image téléchargée le 28/02/2021.

https:www.pariszigzag.fr/secret/de-superbes-films-historiques-sur-paris-mis-en-ligne-par-le-forum-des-images

IMMEUBLE

Anonyme

(Seconde Guerre Mondiale)

« Le restaurant « Au Royal », 2 rue Ernest Cauvin, réquisitionné par l’armée allemande et servant de soldatenheim durant la Seconde Guerre Mondiale » [photographie]

Publiée sur le site de la ville d’Amiens & métropole

Image téléchargée le 28/02/2021.

https:www.amiens.fr/Vivre-a-Amiens/Culture-Patrimoine/Les-Archives-municipales-et-communautaires/Conferences/conferences/Devenir-un-mauvais-Francais-collaborer-a-Amiens-sous-l-Occupation

PORTE

Anonyme

Vers 1944

« La façade de la minoterie, après son bombardement pendant la Seconde guerre mondiale. » [Photographie]

Publiée par la Région Ile-de-France - Inventaire général du patrimoine culturel, Ville de Melun

Image téléchargée le 28/02/2021.

https:inventaire.iledefrance.fr/illustration/ivr1120067700177xb/2b6566ab-a066-4509-80e4-2e028c6e4524

TOIT

Anonyme

Vers 1946

« Façade sud de l’abbatiale » [photographie]

Publiée par la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine

Image téléchargée le 28/02/2021.

https:www.imec-archives.com/abbaye/ardenne-dans-la-tourmente#pid=1

Vous êtes sorti sain et sauf du musée. Vous retournez en lieu sur.

Vous décidez de continuer la mission.

Aller en l'an 435.

Aller en l'an 1150.

Aller en l'an 1940.

Aller en l'an 1150.

Aller en l'an 1940.

Aller en l'an 435.

Aller en l'an 1150.

Aller en l'an 435.

Aller en l'an 1940.

Aller en l'an 435.

Aller en l'an 1150.

Aller en l'an 1940.

Félicitations ! Tu peux retourner en 3714 pour donner tes trésors à ton employeur et prendre des vacances bien méritées !

Merci d'avoir joué.

Jeu scénarisé par Ambre Fischer

Source des images !

Il est temps de partir au travail. Vous préparez quelques affaires. En plus du nécessaire, vous avez pu emmener un des objets suivant :

Partez à l'aventure avec la machine à remonter le temps.

Vous pouvez choisir de remonter en l'an 435, l'an 1150, l'an 1940 ou l'an 2020.

Aide pour le jeu :

* Vos points de dégâts : /3

* N'oubliez pas que manger permet de remettre vos points de dégâts à 0.

* Les objets ne peuvent être utilisés que sur une personne et qu'une seule fois, effet immédiat.

Vous avez désactivé l'alarme mais vous avez oublié les caméras de sécurité. Les gardiens vous attendent à la sortie.

La police a été appelée et est en chemin.

Dommage ! Vous ne pouvez plus fuire... Vous finissez en prison. Sachez que certaines pièces peuvent être cruciales dans le développement d'une partie. Retournez au menu principal.

Vous avez désactivé l'alarme mais vous avez oublié les caméras de sécurité. Les gardiens vous attendent à la sortie.

La police a été appelée et est en chemin.

Vous n'avez pas le choix. Si vous voulez vous en sortir il faut que vous utilisiez le téléporteur à usage unique.

Vous avez désactivé l'alarme mais vous avez oublié les caméras de sécurité. Les gardiens vous attendent à la sortie.

La police a été appelée et est en chemin.

Dommage ! Vous ne pouvez plus fuire... Vous finissez en prison. La prochaine fois, pensez à conserver votre objet, il peut servir dans les moments cruciaux. Retournez au menu principal.

Vous avez désactivé l'alarme. Vous vérifiez autour de vous : aucune trace des gardiens. Il semblerait que votre tactique ait marché.

La voie est libre ! Direction la sortie.

Ce n'est pas la bonne réponse. L'alarme s'est déclenchée. Elle a fait tellement de bruit que tout le personnel du musée a été alerté. Les gardiens arrivent et vous neutralisent. La prochaine fois il faudra que vous fassiez des recherches avant de vouloir voler un tableau. Retournez au menu principal.